Zona que faire pour soulager : qu’est-ce que le zona ?

Accueil Santé Zona que faire pour soulager : qu'est-ce que le zona ?

Le zona est une maladie touchant la peau. Elle est d’origine virale et se traduit par de petites vésicules rouges en dorme de grappe de raisin qui se concentrent dans une partie précise, généralement le visage ou le thorax, mais il peut se propager dans tout le corps. Il est dû à la réactivation du virus de la varicelle. Le zona est principalement caractérisé par sa douleur intense, qui peut durer des mois voir des années après la disparition du zona.

Les causes du zona

Les statistiques affirment que 90 % des personnes adultes à travers le monde ont contracté la varicelle durant leurs vie, 10 % d’entre-eux vont développer le zona.

Le zona est dû à la réactivation du virus de la varicelle, appelé : virus varicelle zona (VVZ). En effet, durant la varicelle, l’organisme ou plus précisément le système immunitaire, combat tous les virus, mais quelques-uns y échappent à l’attaque des anticorps et se logent dans les ganglions et les nerfs. Suite à un affaiblissement du système immunitaire ou une immunodépression, ces virus se réactivent et commencent à se propager et se développer au sein des ganglions mêmes, ce qui engendre une inflammation de ces derniers. Un liquide purulent monte à travers les nerfs (ou le ganglion) puis se manifeste sur la surface de la peau sous forme de vésicules rouges localisées. Le zona, contrairement à la varicelle, est très douloureux. Les patients affirment que la douleur est semblable à une sorte de décharge électrique tout au long du nerf – un picotement douloureux -.

Cette douleur peut durer des mois voir des années, même après la disparition du zona, à la suite d’une névralgie poste zona, c’est pour cela qu’il faut impérativement prendre bien soin du zona, et suivre un traitement adéquat dès les premiers signes.

Les personnes à risques sont :

  • Les personnes âgées,
  • Les personnes immunodéprimées,
  • Personnes atteintes du VIH,
  • Personnes sous chimiothérapie,
  • Personne sous immunodépresseurs.

Le traitement

Le meilleur moyen de lutter contre le virus du zona, est de ne jamais le contracter. Cependant, cela reste une mission presque impossible, puisqu’il se propage facilement surtout chez les enfants. Mais le vaccin contre la varicelle est très efficace, pour ne jamais développer cette maladie, qui est à l’origine du zona. Le vaccin est conseillé aux enfants, mais les adultes qui n’ont jamais eu la varicelle, peuvent toutefois le faire.

Récemment, en France et au Canada, des vaccins contre le zona ont été développés, mais leurs efficacité n’est pas encore affirmée. Ils sont indiqués pour les personnes âgées ( plus de 65 ans).

Il faudra aussi veiller à renforcer son système immunitaire, car c’est l’affaiblissement de ce dernier qui déclenche le réveil du virus VVZ.

Pour le traitement, les médecins indiquent des antiviraux à l’image de : Zovirax, Zelitrex, Famvir, Valtrex. Ils ont pour effet de diminuer la douleur et réduire les symptômes du zona et accélérer ainsi la guérison. Leurs action est associée à des analgésiques pour réduire la douleur, plusieurs médicaments peuvent être prescrits :

  • Panadol,
  • Efferalgan,
  • Paracétamol.

Toutefois, évitez de combiner les anti inflammatoires non stéroïdiens à de L’Ibuprofène.

Comment reconnaître le zona ?

Certaines maladies infectieuses méritent la plus grande prudence et c’est le cas pour le zona qu’il ne faut clairement pas négliger. En effet, de nombreuses personnes ont déjà le virus puisqu’elles ont été atteintes par la varicelle, mais le développement n’est pas systématique. Si des citoyens sont malades, d’autres ne sont jamais impactés par la maladie alors qu’ils avaient pu avoir la varicelle au cours de leur enfance.

  • L’apparition du zona se caractérise donc pas une réactivation de ce précédent virus qui peut aussi vous rendre très malade.
  • Dans la plupart des cas, il revient en force à cause d’une baisse de votre système immunitaire qui est donc beaucoup plus faible.
  • La fatigue, le stress ou encore un cancer et même le VIH peuvent favoriser son développement.
  • Certaines zones du corps sont un peu plus touchées que d’autres, c’est le cas du cou, du visage, du bas de l’abdomen ou encore de la région dorso-lombaire et même du thorax.

Si vous avez des doutes concernant les symptômes, n’hésitez pas à vous rapprocher le plus vite possible d’un expert qui pourra notamment identifier la thèse du zona. Il sera en mesure de vous prescrire un traitement, mais sachez que le virus s’active souvent après 50 ans.

Tout connaitre sur le réglage des phares de sa moto

L'éclairage de votre véhicule à deux roues est indispensable pour circuler, et ce, de...

Quels sont les meilleurs wedding planners de Lyon ?

C’est bientôt le jour J, un jour que vous avez tous deux tant attendu...

Peut-on vapoter sans nicotine ?

Beaucoup de dépendants de la cigarette classique s’essayent à un nouveau type de cigarettes...

Zone blanche internet que faire : que faut-il savoir ?

Une zone blanche est une zone où il n'y a aucune couverture d'opérateur mobile....