Urine trop acide : que faire ?

Accueil Santé Urine trop acide : que faire ?

Lorsque l’urine devient acide, cela peut se répercuter sur le système urinaire de plusieurs manières tel que la formation de calculs rénaux provoquant divers symptômes tels que des douleurs dans le dos ou sur le côté, des brûlures pendant la miction, du sang dans les urines et des nausées. Des tests de laboratoire sur votre urine peuvent déterminer le niveau d’acidité et le PH urinaire afin de dépister les facteurs de risque pouvant causer cette acidité. Les facteurs de risque pouvant augmenter l’acidité de l’urine comprennent la famine, la diarrhée et le diabète non contrôlé. En modifiant votre alimentation et votre mode de vie, vous réduirez l’acidité de votre urine et le risque de formation de calculs rénaux.

Qu’est-ce qu’un test de pH urinaire ?

Un test de niveau de pH dans l’urine est un test qui analyse l’acidité ou l’alcalinité d’un échantillon d’urine. C’est un test simple et indolore. De nombreuses maladies, votre régime alimentaire ainsi les médicaments que vous prenez peuvent affecter le pH de vos urine. Par exemple, des résultats trop élevés ou trop faibles peuvent indiquer la probabilité de votre corps a développer des calculs rénaux.

Que le pH de vos urines soit trop haut ou trop bas vous pouvez ajuster votre alimentation et mode de vie pour réduire le risque de calculs rénaux douloureux.

Au final, le pH de vos urines est un indicateur de votre santé globale et donne à votre médecin des indices importants sur ce qui se passe dans votre corps.

Comment réduire l’acidité des urines ?

Grace à une modification de votre mode de vie et de vos habitudes alimentaires vous pouvez réussir à augmenter votre pH urinaire afin d’éviter les calculs rénaux

Étape 1 :

Boire beaucoup d’eau aidera à prévenir les calculs rénaux et à diminuer l’acidité de vos urines par dilution. La quantité d’eau nécessaire à votre corps dépend de facteurs tels que votre niveau d’activité, une quantité de 2 à 3 litres par jours serait idéal.

Étape 2 :

Mangez des légumes, des agrumes et des haricots. Les régimes riches en protéines animales, tels que la viande et les produits laitiers, peuvent entraîner une augmentation de l’acidité urinaire.

Étape 3 :

Évitez les aliments riches en purines. Les aliments contenant de grandes quantités de purines comprennent :

  • les abats
  • La viande rouge
  • le poisson
  • les œufs
  • Les sauces au vin

Ces aliments sont souvent responsables des crises de goutte.

Étape 4 :

Perdre du poids. Le surpoids augmente le taux d’acide urique dans les urines. adopter un régime alimentaire sain et faire de l’exercice chaque jour pour réduire son poids est essentiel.

Étape 5 :

Évitez les produits tels que le jus de canneberge ou l’acide ascorbique, car ils pourraient augmenter les niveaux d’acide dans l’urine.

Étape 6 :

Urinez lorsque vous ressentez le besoin. Le maintien de l’urine dans la vessie entraîne une diminution de la teneur en eau de l’urine et la rend plus acide.

Étape 7 :

Parlez a votre médecin d’une possibilité d’arrêt ou d’ajustement de la prise des médicaments qui entraînent une diminution du pH de l’urine. Les médicaments pouvant causer une urine acide comprennent :

  • Les diurétiques
  • Les thiazidiques
  • Le chlorure d’ammonium

En cas de moindre doute sur votre état de santé, toujours se référer à un médecin pour votre une prise en charge spécialisée.

Attention à l’acide urique dans votre alimentation

Vous savez sans doute que votre santé dépend souvent des aliments que vous aurez tendance à ingurgiter. Il ne faut donc pas avoir la main trop lourde sur certains produits puisqu’ils sont riches en acide urique. Cela peut donc se traduire par un côté acide qui peut être problématique pour votre santé. Vous ne devez pas consommer de manière excessive plusieurs abats, les gibiers, mais également les fromages fermentés.

  • Mettez aussi de côté les oeufs des poissons ainsi que les coquillages, mais également l’alcool comme les bières.
  • Dans certains cas de figure, lorsque l’acide urique est très présent dans le sang, il peut entraîner des calculs rénaux.
  • Certains patients qui souffrent de la goutte peuvent aussi trouver la cause du problème du côté de cette alimentation trop riche en acide urique.

En ce qui concerne votre urine, on a tendance à préciser que vous êtes face à une hypo-uricémie lorsque le taux est inférieur à 20 mg par litre. Par contre, vous serez confronté à une hyperuricémie lorsque le taux est quatre fois plus important à savoir 80 mg par litre. Votre médecin traitant pourrait vous orienter vers un nutritionniste afin d’aménager votre alimentation pour qu’elle ne soit plus aussi riche en acide urique.

Plan de Financement : à quoi sert-il ?

Avant de commencer un quelconque projet, les chefs d'entreprises et les entrepreneurs sont amenés...

Zanzibar que faire : quels sont les lieux incontournables de l’archipel ?

Zanzibar est un archipel situé tout au large de la Tanzanie, un pays de...

Tout connaitre sur le réglage des phares de sa moto

L'éclairage de votre véhicule à deux roues est indispensable pour circuler, et ce, de...

Quels sont les meilleurs wedding planners de Lyon ?

C’est bientôt le jour J, un jour que vous avez tous deux tant attendu...