Plan de Financement : à quoi sert-il ?

Accueil Administration Plan de Financement : à quoi sert-il ?

Avant de commencer un quelconque projet, les chefs d’entreprises et les entrepreneurs sont amenés à bien étudier tous les détails de leur projet, calculer toutes les actions prévus et envisager également des complications futures afin d’établir les solutions pour y faire face. Il doit donc y avoir une corrélation entre ses sources et ses besoins pour bien réussir son projet et ne pas manquer de matériel au cours du projet.

La robustesse financière d’une entreprise donnée est perçue par sa capacité à faire face à ses besoins,ainsi que de faire d’éventuels investissements sur le court et le long terme.

Le plan de financement

La méthode adaptée à ces fins est le plan de financement, c’est l’outil indispensable aux entrepreneurs. C’est un tableau utilisé dans le cadre de création d’entreprise ou d’une reprise d’entreprise, ou une demande d’emprunt bancaire.

C’est un outil prévisionnel financier, il encadre toutes les conditions financières de la banque, la stratégie financière, les ressources financières, les emplois et les usages des ressources.

Le plan de financement a pour rôle de maintenir l’équilibre de l’entreprise.

Plan de financement initial

Le plan de financement initial a pour but de mettre en avant les ressources initiales servant à financer la création de l’entreprise et l’utilisation de ces ressources. Ainsi, le banquier identifiera les principaux points de dépenses et va y associer les ressources nécessaires.

Son rôle

Le plan de financement initial détient plusieurs rôles :

  • Déterminer les besoins financiers initiaux de l’entreprise ;
  • Déterminer comment le projet sera financé ;
  • Rechercher des investisseurs ;
  • Demander un crédit bancaire.

Le rôle principal du plan de financement initial est d’éclairer tous les points à l’entrepreneur même, c’est à dire que le chef de projet a toutes les informations essentielles devant lui sous forme d’un tableau bien clair. Il sert à mettre l’accent sur les ressources initiales et déterminer si ces ressources sont suffisantes pour tenir les premiers mois et faire face aux imprévus ou non.

C’est un document que tous les associés doivent avoir, il servira à étaler toutes les informations sur le projet en cas de recherche d’un nouvel investisseur. Il montrera également comment les fonds seront utilisés et comment les financements du projet sont répartis entre tous les associés.

Il se présente sous forme d’un tableau à deux colonnes contenant de part les ressources et de l’autre leurs emplois, d’où son nom : tableau ressources-emplois.

Dans la colonne contenant les emplois on trouve :

  • Investissement : principalement des équipements.
  • TVA : taxe sur la valeur ajoutée, récupérée par l’entreprise et peut faire l’objet d’un financement spécifique.
  • Trésorerie : totalité de la somme d’argent disponible dans sa caisse ou à la banque.

Dans la colonne des ressources on trouve :

  • Capital social : apporté par les actionnaires permanents.
  • Comptes courants d’associés : temporaire.
  • Subventions d’investissement : les aides financières étatiques ou autres.
  • Emprunts bancaires.
  • Délais fournisseurs.

Pour faire un bon plan de financement initial, il faut bien tenir compte de tous les points de votre projet, ne laissez rien au hasard. D’abord, assurez-vous que vous avez pris en considération tous les besoins de l’entreprise et de leur avoir chiffré une ressource. Ensuite, détaillez la façon dont le financement de ce projet sera fait, mentionnez-y tous les associés et l’intention de partage des risques (ça vous aidera à acquérir la confiance des banquiers qui vous accorderont un prêt, sans pour autant avoir beaucoup de risques à craindre). Finalement, assurez-vous que votre trésorerie initiale subsistera pendant les premiers mois de travail qui sont généralement déficitaires.

Plan de financement sur 3 ans

Comme le plan de financement a pour but de gérer les imprévus et les éventuelles impasses auxquelles l’entreprise pourrait faire face, le plan de financement sur 3 ans, lui, est une pratique théorique pour vérifier la solidité de la politique financière de l’entreprise. Il a également pour objectif de calculer si la société aura un déficit financier ou au contraire un surplus, et mettre en place une stratégie pour se rattraper en cas de besoin.

Obtenir un plan de financement auprès d’un professionnel

Lorsque vous décidez de vous lancer dans l’achat d’un bien immobilier, vous devez clairement être vigilant avec les finances. Il suffit d’une erreur pour que votre dossier bascule dans le surendettement avec tous les désagréments que cela peut engendrer. C’est pour cette raison qu’il est préférable, voire indispensable de proposer un plan de financement. Il y a certes des outils très efficaces, mais ils ne remplacent pas le savoir-faire d’un professionnel.

  • Avec ce plan de financement, vous aurez des montants précis à verser en fonction de la somme empruntée par exemple.
  • L’échéancier peut évoluer en fonction de la situation, car les taux peuvent être négociés.
  • De ce fait, l’organisme financier ou votre banque aura tendance à vous proposer un nouveau plan de financement lorsque des changements ont été identifiés.
  • Avec le plan de financement proposé par un professionnel, vous avez une bonne visibilité par rapport à l’avenir de vos finances.

Que ce soit pour les crédits à la consommation, les prêts pour les voitures ou un bien immobilier, il est clairement recommandé d’être accompagné par des experts. Dans le monde des entreprises, ce plan est aussi nécessaire pour les mêmes raisons, car il propose une bonne visibilité sur vos finances.

Plan de financement : Faites confiance à un Family Office

Un Family Office est un terme anglais signifiant littéralement bureau de gestion de patrimoine ou plus spécifiquement gestionnaire de grande fortune.

Il s’agit d’une organisation privée destinée à assister une famille dans le contrôle de son patrimoine. Il peut également superviser, et détenir les placements financiers de plusieurs familles pour les accompagner durablement. 

Pour en savoir davantage sur ces services, il est possible de contacter des family office qui deviendront vos partenaires dans la structuration de votre patrimoine familial, mobilier et immobilier et ce, pour plusieurs générations.
Dans un Family Office, vous avez un seul et unique interlocuteur avec une expertise reconnue pour gérer l’ensemble de vos biens et éviter tout conflit d’intérêt. 

Ensemble, vous définissez vos objectifs et une stratégie long termiste pour avoir un suivi de votre fiscalité personnelle avec une gestion de vos sociétés patrimoniales et un reporting de vos avoirs financiers.

En outre, votre Family Officer peut procéder à une analyse de la gestion financière afin de vous suggérer des analyses des propositions d’investissements judicieux en faisant des appels d’offres ou des choix de sociétés de gestion. Ainsi, il ne vous reste plus qu’à procéder à une validation des orientations de gestion des mandats avec un suivi des risques et une totale transparence des divers frais avec des honoraires plafonnés.

Plan de Financement : à quoi sert-il ?

Avant de commencer un quelconque projet, les chefs d'entreprises et les entrepreneurs sont amenés...

Zanzibar que faire : quels sont les lieux incontournables de l’archipel ?

Zanzibar est un archipel situé tout au large de la Tanzanie, un pays de...

Tout connaitre sur le réglage des phares de sa moto

L'éclairage de votre véhicule à deux roues est indispensable pour circuler, et ce, de...

Quels sont les meilleurs wedding planners de Lyon ?

C’est bientôt le jour J, un jour que vous avez tous deux tant attendu...